Accueil / Nouvelles / Le Canada se classe deuxième à la Coupe des Nations de Wellington, Floride

SAUT D’OBSTACLES CANADA

Le Canada se classe deuxième à la Coupe des Nations de Wellington, Floride | Imprimer |

« L’équipe canadienne de saut d’obstacles a remporté la deuxième place à la Coupe des Nations FEI dotée de 75 000$. Cette épreuve, présentée par G&C Farm, se déroulait à Wellington, Floride. Les membres de l’équipe canadienne sur le côté droit sont, de gauche à droite : Yann Candele, Éric Lamaze, le chef d’équipe Terrance Millar, Ian Millar et Jonathon Millar. » Photo : © SportfotLe 7 mars 2011 – Le vendredi 4 mars,  le Canada a remporté la deuxième place à la Coupe des Nations FEI dotée de 75 000$. Cette épreuve, présentée par G&C Farm, se déroulait à Wellington, Floride, lors du FTI Winter Equestrian Festival.
L’équipe canadienne, formée de Yann Candele (Nobleton, Ont.), Éric Lamaze (Schomberg, Ont.) et des Millar père et fils de Perth, Ontario, soit Ian et Jonathon, a enregistré 16 points au total, ce qui lui a valu la seconde place parmi les huit nations. C’est l’équipe des États-Unis qui est montée sur la première marche du podium avec seulement huit points, tandis que l’Australie, la Grande-Bretagne et l’Irlande étaient à égalité en troisième position avec 37 points.
« L’équipe canadienne de saut d’obstacles a remporté la deuxième place à la Coupe des Nations FEI dotée de 75 000$. Cette épreuve, présentée par G&C Farm, se déroulait à Wellington, Floride. Les membres de l’équipe canadienne sur le côté droit sont, de gauche à droite : Yann Candele, Éric Lamaze, le chef d’équipe Terrance Millar, Ian Millar et Jonathon Millar. » Photo : © Sportfot
À la fin de la première manche, les États-Unis étaient en avance avec quatre points, talonnés par le champion en titre, le Canada, qui en avait huit. Le premier couple en piste pour le Canada, Jonathon Millar et Contino 14, ont fait tomber une barre, puis Candele et Pitareusa  en ont heurté deux, ce dernier score n’a donc pas été compté. Ian Millar et Star Power ont renversé l’obstacle trois de la combinaison double, tandis que Lamaze et Sidoline van de Centaur réalisaient un parcours sans faute.

Dans le cadre de cette épreuve, seuls trois cavaliers par équipe reviennent en piste au second tour et les trois résultats comptent. La table était donc mise pour les Américains et les Canadiens. Jonathon Millar a été impeccable, mais son père a buté à nouveau à l’obstacle trois. Puis, Lamaze  commettait une erreur semblable à l’obstacle 10b.

Le sort des Canadiens dépendait désormais de la performance des Américains. Lorsque leur dernière cavalière en piste, Beezie Madden, a tout franchi à la perfection sur Coral Reef Via Volo, la victoire est allée dans le camp des États-Unis.

Commentant la deuxième place de son équipe, Terrance Millar, chef de l’équipe canadienne,  a qualifié la performance de ses cavaliers d’exceptionnellement bonne, ajoutant : « Jonathon Millar a fait un excellent travail, comme chacun d’entre eux. Ils ont bataillé ferme pour arriver au podium mais ils faisaient face à de gigantesques adversaires. Les Américains avaient composé une équipe du tonnerre, capable de vaincre partout dans le monde, et c’est précisément ce qui s’est produit. »

« Finalement, nous avons battu nos voisins du Nord par un cheveu !», s’est exclamé le chef d’équipe des États-Unis, George Morris.      

Ce à quoi le champion olympique Éric Lamaze, qui agissait comme dernier partant pour le Canada, a ajouté : « Les États-Unis ont fait participer une équipe pouvant devancer n’importe quelle équipe internationale. Tous nos chevaux ont bien sauté, et c’est toujours super agréable d’être en compagnie de l’équipe Millar! »

Au sujet de la formule qui n’admet que trois cavaliers au second tour, Terrance Millar a mentionné : « Il est absolument certain que  lorsqu’il n’y a que trois cavaliers et qu’il n’est pas possible de barrer un résultat, la compétition est exaltante! »

La camaraderie entre les équipes et les vibrantes ovations pour chaque pays, sont l’essence même de cette compétition à nulle autre pareille, qui est d’ailleurs la seule Coupe des Nations présentée aux États-Unis. À l’occasion de la Coupe des Nations FEI de 75 000$, présentée par G&C Farm,  plus de 8 100 fans de saut d’obstacles ont assisté à la victoire des États-Unis.