Accueil / Nouvelles / Le Canada remporte la Coupe des Nations de Wellington, Floride

SAUT D’OBSTACLES CANADA

Le Canada remporte la Coupe des Nations de Wellington, Floride | Imprimer |
« L’équipe canadienne de saut d’obstacles célébrant sa victoire en Coupe des Nations, une épreuve avec bourse de 75 000$ présentée par le CN à Wellington, en Floride. De gauche à droite : Yann Candele, Terrance Millar, Mac Cone, Éric Lamaze et Beth Underhill. » Crédit photo © 2010 Randi Muster/Mustphoto, Inc.Le 5 mars 2010 – L’équipe canadienne de saut d’obstacles a remporté la  Coupe des Nations de Wellington, Floride, dotée de 75 000$.   Présentée par le CN, l’épreuve a eu lieu au cours de la soirée du vendredi 5 mars dernier.

Mac Cone (King City, Ontario), Yann Candele (Nobleton, Ontario), Beth Underhill (Schomberg, Ontario) et Éric Lamaze (Schomberg, Ontario) formaient l’équipe gagnante avec 5 points au total. Le Mexique a pris le deuxième rang avec un score de 13 points et l’Irlande était troisième avec 29 points. L’équipe des États-Unis, la nation hôte, a terminé quatrième avec 31 points. 
« L’équipe canadienne de saut d’obstacles célébrant sa victoire en Coupe des Nations, une épreuve avec bourse de 75 000$ présentée par le CN à Wellington, en Floride. De gauche à droite : Yann Candele, Terrance Millar, Mac Cone, Éric Lamaze et Beth Underhill. » Crédit photo © 2010 Randi Muster/Mustphoto, Inc.
Onze pays ont disputé l’édition 2010 de la Coupe des Nations, la seule compétition de cette catégorie à avoir lieu aux États-Unis. Le Canada a complété la première manche avec un score parfait de zéro, auquel allaient s’ajouter seulement cinq points au second tour, ce qui lui a valu de remporter une victoire éclatante devant 8,300 fans, causant une véritable explosion de joie chez les partisans de l’équipe canadienne. Il s’agit de la cinquième victoire consécutive du Canada depuis les débuts de l’épreuve en 2002. Le Canada a ainsi gagné la Coupe des Nations de Wellington plus souvent que tout autre pays.

« Wellington est notre ville, nous avons été extrêmement chanceux ici depuis quelques années », a dit Terrance Millar, chef d’équipe auprès de l’équipe canadienne de saut d’obstacles. « Nous travaillons très fort lors de cette épreuve et d’ailleurs, beaucoup de gens font le voyage depuis le Canada pour voir nos cavaliers à l’œuvre. Nous avions quatre admirables cavaliers ici ce soir qui ont mis tout leur cœur à l’effort. »

Premier en piste, Mac Cone a encouru quatre points au dernier obstacle sur Ole, le cheval de Larry Evoy et Sara Houstoun. Ole était son partenaire lors des Jeux olympiques de 2008 où l’équipe canadienne s’est mérité une médaille d’argent. Ce résultat a toutefois été barré puisque ses coéquipiers Candele, Underhill et Lamaze ont tous produit un sans faute.

À la Coupe des Nations de Wellington, trois cavaliers de chaque équipe participent à la seconde manche et le score de chacun compte. C’est Candele qui s’est présenté le premier en piste pour le Canada. À bord de Pitareusa, la warmblood hollandaise de 13 ans de Susan Grange, Candele a livré une autre prestation parfaite. Il fut le seul cavalier de la soirée à produire un double sans faute.

« C’était la première compétition de niveau Coupe des Nations pour ma jument, et elle a livré une super performance dans une manche comme dans l’autre », a dit Candele qui a lui-même fait ses débuts en Coupe des Nations pour le Canada l’an dernier précisément à Wellington, lors de la quatrième victoire du Canada. « Ce fut très relevé comme compétition, car il y avait un plus grand nombre d’équipes que l’an dernier. »

Underhill a obtenu quatre points au second tour, lorsqu’une barre est tombée à l’élément ‘c’ du triple. Elle montait Top Gun, le warmblood hollandais gris de dix ans de Iron Horse Farm.    

Lamaze était le dernier cavalier à franchir le parcours créé par Anthony D’Ambrosio. Même avec deux barres à terre,  le Canada était assuré de la victoire. Ce fut un coussin de sécurité  dont le champion olympique  n’a pas eu besoin  toutefois, puisqu’il n’a pas touché aux obstacles, bien qu’il ait légèrement dépassé le temps limite, ce qui lui a valu de perdre un point.

« Ronaldo a été encore meilleur en deuxième manche car il avait eu un peu d’insécurité au premier tour », a dit Lamaze du warmblood hollandais de douze ans appartenant à Ashland Stables. « Ce n’était que sa première Coupe des Nations, mais il est avec moi depuis quelques années alors je le connais bien. »

Lamaze, qui occupe le deuxième rang au classement mondial, a résumé la performance victorieuse du Canada en ces termes : « Tous les chevaux de notre équipe ont été remarquables et tous les cavaliers de notre équipe ont été remarquables. Nous avons un sport merveilleux, ce fut une soirée merveilleuse, avec des résultats merveilleux. »