Accueil / Licences sportives / Règlements sur les amateurs
Règles D'amateur
 
Article A902 concurrents amateurs
1. Tous les membres seniors prenant part à des épreuves d’amateurs de CH devront s’être procuré une carte d’amateur valide. Dans les concours approuvés par la FEI, les concurrents doivent se conformer à la définition d’amateur établie par la FEI.

2. Les épreuves d’amateurs de CH s’adressent aux titulaires d’une licence sportive valide de CH détenteurs d’une carte d’amateur valide. Ces personnes doivent se conformer aux lignes directrices, indiquées dans les règlements des disciplines/sports de races. Les cavaliers/chauffeurs rivalisant dans les classes En amateur sur une Licence Sportive Temporaire doivent avoir un Affidavit En amateur signé sur le dossier avec le Secrétaire de compétition.

3. La représentation d’un produit par un amateur de CH doit être conforme aux modalités de l’Entente de l’athlète de CH.

4. L’amateur de CH ne peut s’engager dans aucune forme de parrainage qui entre en conflit avec les dispositions de l’Entente de l’athlète de CH.

5. Les personnes qui détiennent une carte d’amateur admise et valide de leur association de race affiliée sont admissibles aux épreuves d’amateurs de CH dans le cadre des divisions de cette race.

6. Les membres de l’USEF admissibles à prendre part aux concours en qualité d’amateurs sont admissibles aux épreuves d’amateurs de CH, sauf aux épreuves d’amateurs où se jouent des médailles de l’EEC et de CH, où ils doivent également acquitter les frais d’une licence sportive valide , et devenir membres de l’EEC, comme le stipulent les clauses des épreuves. Les concurrents doivent présenter une preuve de leur statut d’amateur lorsqu’ils s’inscrivent à des concours sanctionnés de CH.

7. Si le statut d’un amateur inscrit à CH est contesté, ladite contestation sera assujettie aux règlements de CH concernant les plaintes officielles. Consulter le chapitre A12 (Section A : Règlements généraux), Politique de résolution des différends à l’occasion de concours sanctionnés de CH.

8. Consulter également l’article A1302.8 (Section A : Règlements généraux) concernant la rémunération des officiels, et la section F, qui interdit d’offrir des prix en espèces aux épreuves d’équitation, de horsemanship et de showmanship.
Rémunération
1. Aux fins de ces règlements, une rémunération est définie comme tout paiement en espèces ou en biens matériels, exceptés les cadeaux ayant une valeur symbolique.

2. Les rémunérations n’incluent PAS :
a) un paiement versé à un officiel dans un concours ;
b) le remboursement de dépenses effectuées sans profit ;
c) les gains versés au propriétaire d’un cheval.
Article A903 demande de reconnaissance du statut d’amateur de CH
1. L’attestation du statut d’amateur est émise par CH.

2. En ce qui a trait aux membres de CH, la certification du statut d’amateur apparaît sur la carte de licence sportive de CH émise annuellement.

3. Tous les candidats au statut d’amateur de CH doivent remplir la déclaration d’admissibilité paraissant sur la demande de licence sportive de CH et (ou) de renouvellement.

4. Les amateurs admissibles qui ne sont pas membres de CH peuvent obtenir le statut d’amateur de la part de CH contre le versement d’un droit figurant au barème courant des droits de CH.

5. Les amateurs éligibles qui rivalisent sur une licence sportive temporaire doivent accomplir un Affidavit En amateur pour entrer dans les classes restreintes aux cavaliers/chauffeurs En amateur.