Accueil / Nouvelles / Un début de compétition brillant pour Hawley Bennett-Awad de l’équipe olympique canadienne de concours complet

Concours complet

Un début de compétition brillant pour Hawley Bennett-Awad de l’équipe olympique canadienne de concours complet | Imprimer |

hawleybennett-awad_ginjuice_dressage_smallLondres, Angleterre, le 28 juillet 2012 -   Hawley Bennett-Awad (Langley, C.-B.) a obtenu le meilleur classement de l’équipe olympique canadienne de concours complet ce samedi 28 juillet, jour d’ouverture de la compétition de concours complet sur le site de Greenwich Park des Jeux olympiques de Londres 2012.

Trois membres de l’équipe olympique canadienne de concours complet participaient au Jour Un de l’épreuve de dressage. Actuellement, Bennett-Awad figure en onzième position au classement provisoire après avoir obtenu un résultat de 48,70 points de pénalité sur Gin & Juice. Michele Mueller (Port Perry, ON) a reçu une note de 57 et occupe la 25e place tandis que Peter Barry (Dunham, QC) est au 32e rang individuellement avec 61,70 points de pénalité.

En tête du classement, on retrouve deux concurrents allemands, Ingrid Klimke sur Butts Abraxxas et Dirk Schrade sur King Artus, qui ont enregistré respectivement 39,30 et 39,80. La Britannique Mary King est troisième avec une note de 40,90 sur Imperial Cavalier.

« Quelle sensation extraordinaire ce fut d’entrer dans cette carrière », s’est exclamée la cavalière canadienne de 35 ans après la reprise de dressage. Bennett-Awad en est à sa seconde participation olympique, ayant déjà représenté le Canada à Athènes en 2004.

Bennett-Awad n’avait que de bons mots au sujet de sa jument pur-sang d’élevage américain de douze ans, Gin & Juice, dont elle partage la propriété avec Linda Paine.
« J’ai été étonnée et émue de constater à quel point elle était détendue. J’ai même dû retenir mes larmes en revenant sur la ligne du centre. Je suis tellement fière d’elle! »

Mueller, qui en est à ses débuts olympiques, montait Amistad, un alezan croisé pur-sang/belge de treize ans dont Julie-Anna Pring est propriétaire.

« Je suis satisfaite de notre reprise de dressage, a dit Mueller, 48 ans. « J’aurais bien aimé faire mieux – qui ne le voudrait pas ? – mais bon, je suis bien heureuse que mon cheval soit demeuré calme dans la carrière; il s’est concentré, il était à l’écoute et voulait réellement bien faire. Je ne peux demander mieux. »

Barry a reçu une note de 57 points de pénalité de la part des trois membres du jury de terrain, ce qui lui a valu la 32e place au classement individuel. Il montait Kilrodan Abbott, un cheval de sport irlandais de treize ans dont il est copropriétaire avec Susan et Dylan Barry.


« J’ai commis deux erreurs coûteuses », a dit le cavalier de 56 ans qui participe aussi pour la première fois aux Jeux olympiques. « Après l’arrêt, quand nous sommes partis au trot, il a voulu prendre le galop, puis nous nous sommes trompés ailleurs dans la reprise. Ce n’était pas ma meilleure note de dressage, mais je pense qu’elle est quand même respectable. »

Barry a bien hâte à lundi pour prendre le départ du difficile cross-country. « Je suis confiant car j’ai l’impression que ce ne sera pas comme en dressage. Le parcours de cross sera déterminant. Je vais me concentrer vraiment sur les tournants car je pense que l’on peut y rattraper un peu de temps et j’espère remonter au classement après cette phase. »

La phase initiale de dressage se poursuit ce dimanche 29. Jessica Phoenix (Uxbridge, ON) y participera sur son cheval d’élevage canadien, Exponential, tandis que Rebecca Howard (Salmon Arm, C.-B.) sera aux rênes de Riddle Master, un cheval d’élevage canadien appartenant à Blithe Hill Farm. Une fois que les cinq membres de l’équipe olympique canadienne de concours complet auront complété la phase de dressage, les trois meilleurs scores seront additionnés afin de connaître le classement général des équipes. Douze pays se disputent les médailles par équipe.

Le concours complet est un sport équestre qui rappelle le triathlon car il comprend trois phases distinctes. La première épreuve, le dressage, se déroule sur deux jours aux Jeux olympiques de Londres, soit le samedi 28 et le dimanche 29 juillet. Vient ensuite le parcours de cross-country qui se tiendra lundi prochain le 30. Les cavaliers devront franchir 28 obstacles, soit 39 efforts de saut, répartis sur une piste créée par la conceptrice de parcours britannique, Sue Benson. La troisième phase ou épreuve finale est le saut d’obstacles en manège qui aura lieu le mardi 31. C’est suite à la première manche de cette compétition que les médailles par équipe seront attribuées. La deuxième manche qui suivra aura pour but de départager les gagnants de la compétition en individuel. Seuls 25 couples y auront accès, soit au plus trois couples par nation.

L’équipe olympique canadienne de concours complet bénéficie du soutien de l’entraîneur et conseiller international David O’Connor, du chef d’équipe Graeme Thom, de la vétérinaire Christiana Ober, de la responsable des écuries Deb Furnas, du maréchal-ferrant Randy Pawlak, de la gérante de l’équipe Fleur Tipton et de la thérapeute Jo Ann Wilson.

Pour toute information et pour connaître les résultats, veuillez consulter la section des sports équestres du site Web officiel des Jeux olympiques de Londres, au
www.london2010.com/equestrian.

PHOTO
«Trois membres de l’Équipe olympique canadienne de concours complet,  Hawley Bennett-Awad, Michele Mueller et Peter Barry, ont participé à la phase initiale de dressage ce samedi 28 juillet sur le site des Jeux olympiques de Londres 2012. »

Photo Credits – Cealy Tetley, www.tetleyphoto.com

hawleybennett-awad_ginjuice_dressage_web

Hawley Bennett-Awad de Langley, BC et Gin & Juice

 

michellemueller_amistad_dressage_web

Michele Mueller de Port Perry, ON, et  Amistad

peterbarry_kilrodenabbott_dressage_web 

Peter Barry de Dunham, QC, et Kilrodan Abbott