Accueil / Nouvelles / Deux victoires pour Tina Busse-Irwin au concours CDI de Blainville

Dressage

Deux victoires pour Tina Busse-Irwin au concours CDI de Blainville | Imprimer |
Tina Busse-Irwin et Amicelli (par : Cealy Tetley)Le 8 juillet 2008 – Tina Busse-Irwin (Lakefield, Ontario) s’est mérité une double victoire à la Classique internationale de Blainville, un concours  CDI-W qui se tenait au Parc équestre de Blainville, du 25 au 28 juin dernier. Le 26, la cavalière a gagné le Grand prix et le 28, elle a récolté le ruban rouge de la reprise libre de ce niveau. 

Au cours de la soirée de clôture, sa reprise libre, exécutée au son des succès de Tina Turner et Lionel Ritchie, en partenariat avec Amicelli, l’Holsteiner de 12 ans appartenant à sa mère, Ute Busse, ainsi qu’à Wendy Beresford, lui a valu de monter sur la première marche du podium. Le couple a obtenu 68,900 %. La seconde place est allée à Simone Williams (Navan, Ontario) et Wunder Ein (Wolkenstein II x Maat), son Hanovrien de 10 ans. La médaillée de bronze des Jeux olympiques de 1988, Cindy Ishoy (Lynden, Ontario), a terminé troisième avec une note de 65,200 % dans cette épreuve, sur Dread Response (Donnerschlag x Rosenkavalier), un Rheinlander de onze ans appartenant à Joseph Saul.
                                                                                 Tina Busse-Irwin et Amicelli (par : Cealy Tetley)
« Je suis ravie de la performance d’Amicelli. Il était très attentif au cours de la reprise libre », a mentionné Busse-Irwin qui monte et dresse ce cheval depuis qu’il est âgé de quatre ans. « Il a vraiment voulu se faire admirer au moment du piaffer et du passage. »

Busse-Irwin s’est également mérité le meilleur résultat en Grand Prix, soit 64,542 %.

Dans la division Avancé, la reprise libre d’Intermédiaire I a été remportée par la cavalière des Jeux olympiques de 2004, Belinda Trussell (Stouffville, Ontario) qui a reçu 71,150 %. Trussell, qui a remporté cette épreuve au concours de la semaine précédente, était à bord d’Anton (Antaeus x Melit), un cheval d’origine allemande de huit ans, dont Robyn Eames est propriétaire. Le couple a exécuté sa reprise libre sur la bande sonore du film Bee Movie.

« J’étais au comble de la joie après notre compétition parce qu’il s’est très bien comporté dans cette atmosphère électrisante, avec en arrière-plan la foule des fantastiques partisans de Blainville, a-t-elle dit. C’est sa première année à ce niveau et je suis très heureuse de ses progrès. Je fonde beaucoup d’espoir sur ce cheval. »

Une autre membre de l’équipe canadienne médaillée de bronze aux olympiques de 1988, Gina Smith (Brockville, Ontario), a pris la deuxième place dans la reprise libre d’Intermédiaire I sur Frappuccino, un Westphalien de neuf ans, qui lui appartient de même qu’à Faith Berghuis, avec une note de 66,950 %. Lee Tubman (Dunnville, Ontario) était troisième (66,500 %) sur la jument Hanovrienne de sept ans De La Rosa (De Niro x Rohdiamant), propriété de Ducat Developments.

C’est Tom Dvorak (Hillsburg, Ontario) qui est arrivé quatrième (65,250 %) sur Corrigan (Cordobes I x Grosso Z), un Westphalien de huit ans dont la propriétaire est Karen Thompson-Harry.

Julie Watchorn (Schomberg, Ontario) et sa jument Quintesse (Latano x Fernando), une Warmblood belge de 15 ans, se sont facilement emparées de l’Intermédiaire I avec une note de 66,083 %. La suivante était Trussell et Anton (65,667 %), tandis que Smith et Frappuccino recevaient 64,833 % ainsi que la troisième position. Gary Vander Ploeg (King City, Ontario) et Degas (Donnerhall x Pring Miro), un Oldenbourg de onze ans appartenant à Jean Vander Ploeg, se sont classés quatrièmes avec 64,250 % suivis de Tubman et De La Rosa (64,167 %).

L’épreuve  Prix St-Georges a été remportée par Trussell et Anton (67,667 %). Watchorn et Quintesse étaient deuxièmes (65,583 %)et  Bonny Bonnello (Calgary, Alberta), troisième (64,750 %) sur Pikardi (Point Maker x Daimont), l’Oldenbourg de onze ans dont elle est propriétaire avec Jean Bell. Vander Ploeg et Degas se sont classés quatrièmes (64,750 %).

La compétition était également une occasion de mettre en lumière les talents canadiens émergents, tant chez les cavaliers que les chevaux. La Classique internationale de Blainville étant l’ultime opportunité de se qualifier pour les Championnats nord-américains pour Juniors et Jeunes Cavaliers (CNAJJC) qui se tiendront en août au Colorado Horse Park (Parker, Colorado), la division Jeunes Cavaliers a été chaudement disputée. La reprise libre de  ce niveau est allée à Jessica Rhinelander (St-Jean, Terre-Neuve), qui a obtenu 66,667 % sur Allende, un Warmblood danois de 13 ans dont Andrea Rhinelander est propriétaire. Jamie Holland (Caledon, Ontario) était deuxième ( 65,750 %) sur Fleurina (Florestan x Nouveau Roi), une jument Westphalienne de dix ans. La Québécoise de Charlemagne, Annie-Pier Venne, et Step Up son étalon Westphalien de 12 ans ont pris le troisième rang avec 65,500 %. Holland a remporté la reprise JC en individuel sur Fleurina (65,417 %), Amy Jager (Puslinch, Ontario) et Jive, un Warmblood hollandais de 17 ans issu de Ulft étaient deuxièmes et Venne et Step Up, troisièmes. Jager et Jive ont été les meilleurs dans la reprise JC par équipe (67,037 %) et Venne et Step Up ont terminé deuxièmes tandis que la troisième place allait à Rhinelander et Allende.
Tina Busse-Irwin et Anton (par : Cealy Tetley)
En Junior FEI, les résultats étaient identiques dans la reprise libre et la reprise individuelle. Alexandra Dvorak (Hillsburgh, Ontario) a pris la première position sur Fling, son Westphalien de huit ans, enregistrant 70,083 % en reprise libre et 66,583 % en individuel. Ariana Chia (Winnipeg, Manitoba) était deuxième sur Marzipan, un étalon Hanovrien de onze ans appartenant à Susan Nash (68,167 % pour la reprise libre et 65,417 % pour l’individuel). Megan Lane (Collingwood, Ontario) et Dolany ont terminé troisièmes dans les deux épreuves, recevant 66,833 % en reprise libre. Lane et Dolany ont remporté l’épreuve Junior FEI par équipe et Chia et Marzipan les suivaient au second rang.

Dans la division pour Poneys FEI, Vivian Cornell (Kingston, Ontario) a été la meilleure en reprise libre sur Daylight, le cheval de Faith Berghuis, avec la marque de 66,750 %. Noémie Gagnon-Bergeron (Kanata, Ontario) et Crown Royal ont pris le deuxième rang de toutes les épreuves Poneys FEI. Julie Channell (Boucherville, Québec) et Ronja ont remporté l’individuel et pour Mathilde Blaise-Tétreault et Miss Honey Church, ce fut la victoire dans l’épreuve par équipe.

Chez les Jeunes Chevaux FEI de cinq ans, c’est Harma Germs (Montague, I.-P-.É.) qui a remporté la victoire sur sa jument Warmblood hollandaise (76 %) dans l’épreuve Préliminaire. Neil MacIntosh et Right Tyme, le cheval d’Evi Strasser était deuxième avec 71,40 %. Faberge, le  Westphalien de Brittany Fraser a terminé troisième pour sa cavalière avec 68,200 %. MacIntosh et Right Tyme ont été les meilleurs en Finale avec 77 %, tandis que Fraser et Faberge terminaient deuxièmes avec 73,800 %. Dark Dandy, l’Hanovrien d’Ashley Phipps, s’est classé troisième avec 70 %.

Tom Dvorak et Freixenet ont gagné l’épreuve Préliminaire chez les six ans (71,800 %). Royal T et Francine Bell (Verchères, Québec) étaient deuxièmes (70,800 %). Williams et Da Vinci se sont classés troisièmes  (66,800 %) pour ensuite remporter la finale (72,400 %). Tom Dvorak et Freixenet prirent la seconde position avec 72,200 %.

Le jury international comprenait Trond Asmyr (FEI I—NOR), Jane Weatherwax (FEI I—É.-U.), Bernard Maurel (FEI O— FRA), Marian Cunningham (FEI I—PER), Jacques Van Daele (FEI I—BEL), Lorraine MacDonald (FEI I—CAN) et Peter Engel (FEI I—ALL).


À propos de Dressage Canada
 
Dressage Canada est un comité de Canada Hippique. A titre d’organisme directeur du sport de dressage au Canada, son objectif  est de favoriser la croissance du dressage et la poursuite de l’excellence  aux niveaux local, national et international. Dressage Canada assure soutien et conseil tant à l’amateur qu’au professionnel, par le biais de programmes comme la formation et le perfectionnement des entraîneurs, la formation et le perfectionnement des officiels, la définition des règlements et  critères de qualification, l’avancement du sport, le développement de publications et la remise de prix. Pour obtenir un complément d’information sur Dressage Canada, veuillez visiter la section dressage du site de Canada Hippique.