Accueil / Nouvelles / Triple victoire pour le Canada au derby de dressage CDI3* de Palm Beach

Dressage

Triple victoire pour le Canada au derby de dressage CDI3* de Palm Beach | Imprimer |
Jacqueline Brooks et Gran Gesto (par Ali Buchanan) Le 6 mars 2008 – Le drapeau du Canada a été déployé trois fois plutôt qu’une le week-end dernier à Loxahatchee, Floride, grâce à un remarquable triplé pour les cavalières participant au derby de dressage CDI-W/Y de Palm Beach. Le concours a eu lieu du 29 février au 2 mars.

La double olympienne Ashley Holzer, qui habite présentement à New York, a réalisé un coup d’éclat dès le départ du concours en remportant l’épreuve de Grand Prix sur Pop Art (Amsterdam x Cabouchon), un Warmblood hollandais de onze ans qui lui appartient ainsi qu’à Ian Nicoll. LeAshley Holzer et Pop Art (par Ali Buchanan) couple a marqué 73,083% dans cette épreuve de près de 50 participants - sans aucun doute le Grand Prix CDI le plus chaudement disputé hors des frontières européennes.

Holzer a clôturé le week-end en réalisant sa meilleure note en carrière, soit 77,450 % en reprise libre de Grand Prix.

« Je suis emballée de la performance de Pop Art, bien sûr, mais je suis aussi très heureuse de ce que mes compatriotes canadiens ont réussi, a dit la cavalière. Le Canada s’est démarqué en raflant tous les rubans de première position en Grand Prix. Pop Art a été tellement brillant dans la reprise libre, il s’est vraiment surpassé. » Avec un 18e rang mondial, Ashley Holzer est actuellement la meilleure Canadienne au classement international des cavaliers de dressage de la FEI.

Jacqueline Brooks (Mount Albert, Ontario) et Gran Gesto (Grannox x Goldstern), un Oldenbourg de 12 ans dont les propriétaires sont Brinc Ltd et Anne Welch, s’est mérité une quatrième place dans cet impressionnant Grand Prix (67,958%) où participaient plusieurs espoirs olympiques. Puis la cavalière faisait son affaire du Grand Prix Spécial avec une note de 69,120% - presque 3 points de plus que son plus proche rival.

Ces résultats signifient que Ashley Holzer et Jacqueline Brooks sont les deux premières Canadiennes à réaliser le résultat de qualification exigé pour aspirer à la prochaine Équipe canadienne de dressage olympique.

Danielle Gallagher (Saint-Jean, N.-B.) et Gallaway’s Abrikos, son étalon russe de 17 ans, font de plus en plus la preuve qu’ils sont un couple àJacqueline Brooks et Gran Gesto (par Ali Buchanan) surveiller. Ils ont obtenu 65,250% en Grand Prix.

Parmi les autres Canadiens participant à la division de Grand Prix, mentionnons Chris von Martels (Ridgetown, Ontario) sur Hesperos (Donaumonarch x Heronia), un étalon Trakehner de 14 ans appartenant à Lori et Steve Raciopo, classés 13e avec 64,333% dans l’épreuve de Grand Prix. Tina Irwin (Lakefield, Ontario) et son partenaire de longue date Amicelli (Amigo x Calypso III), un Holsteiner de 12 ans, ont pris le 7e rang du GPS avec 64,840%.

On retrouvait d’autres Canadiens dans la division Avancé, et parmi eux, Ashley Holzer et Daddy Cool qui ont obtenu 64,000% en Prix St-Georges et 64,083 % en Intermédiaire 1.

Le jury international comprenait Stephen Clarke (FEI O—GBR), Evi Eisenhardt (FEI O—ALL), Natalie Lamping (FEI I—É.-U.) ainsi que des membres du jury olympique de 2008: Gary Rockwell (FEI O—É.-U.), Ghislain Fouarge (FEI O—P.-B.) et Leif Tornblad (FEI O—DAN).

Par ailleurs, d’autres excellents résultats nous parvenaient du premier CDI à se tenir dans le circuit de la Côte Ouest. La médaillée d’or des Jeux panaméricains de 2003, Leslie Reid (Langley, C.-B.) et Orion, le Warmblood hollandais de 12 ans de Patricia Hatch issu de Jazz, se sont mérité une note de 64,080 % dans le Grand Prix Spécial du CDI-W/Y de Burbank, en Californie.

À propos de Dressage Canada

Dressage Canada est un comité de Canada Hippique. A titre d’organisme directeur du sport de dressage au Canada, son objectif est de favoriser la croissance du dressage et la poursuite de l’excellence aux niveaux local, national et international. Dressage Canada assure soutien et conseil tant à l’amateur qu’au professionnel, par le biais de programmes comme la formation et le perfectionnement des entraîneurs, la formation et le perfectionnement des officiels, la définition des règlements et critères de qualification, l’avancement du sport, le développement de publications et la remise de prix. Pour obtenir un complément d’information sur Dressage Canada, veuillez visiter la section dressage du site de Canada Hippique.