Accueil / Disciplines / Saut d’obstacles

L'EEC

 
Équipe olympique canadienne

 
 Comité paralympique canadien

 
À nous le podium

social_networking
Saut d’obstacles

 

Le saut d'obstacles est sans doute la plus connue des disciplines équestres. Dans cette discipline, le cavalier et sa monture doivent franchir un parcours qui comprend de 10 à 13 obstacles pouvant mesurer jusqu’à 1,60 m, et ce, sans les déloger. Le saut d’obstacles demande un accord parfait entre le cavalier et son cheval. Ainsi, l’impulsion, la vitesse, la trajectoire, le nombre et la longueur des foulées entre les obstacles sont tous des facteurs qui entrent en jeu dans la visée d’un parcours sans faute.

Discipline équestre la plus répandue en France, elle y représente plus de 80 % de l’activité concours, tant en termes du nombre de compétiteurs, d’épreuves que d’inscriptions.

Le saut d’obstacles présente l’avantage d’être une discipline aisément comprise par les néophytes. Une faute à un obstacle (un refus, une chute, des barres d’obstacles délogées) est comptabilisée soit en points de pénalité, soit en pénalités de temps. Le vainqueur est le concurrent ayant obtenu le meilleur temps au chronomètre tout en ayant cumulé le moins de pénalités. Malgré les subtilités des règlements et des modalités de classement des concurrents qui varient d’une compétition à l’autre, le saut d’obstacles demeure une discipline accessible pour tous et les compétitions sont très souvent particulièrement spectaculaires.

 

Difficultés à regarder la vidéo ? Téléchargez la version gratuite la plus récente d'Adobe Flash Player.